Remonter une rivière à la perche

Article à ce sujet dans le Journal La Petite-Nation: http://www.lapetitenation.com/Communaute/2016-07-18/article-4591439/La-perche-pour-remonter-les-rivieres/1

Date limite des inscriptions – le 21 août
Le nombre de place est limité à 10 participants Coût: 100$

Renseignements
Responsable : Patrick Gravel
Club relié : Coopérative de solidarité des forêts et des gens
Tél. : 819-428-2726
Site web : desforetsetdesgens.com/
Courriel : desforetsetdesgens@gmail.com

Programmation 2016

 

 

L’aventure d’exploration du territoire – été

27 août 2016 – 28 août 2016 : 09:30 – 17:00

La coopérative des Forêts et de Gens en partenariat avec Nature Outaouais présente : L’aventure d’exploration du territoire

La coopérative des Forêt et des Gens vous propose une randonnée hors des sentiers battus, composée de cueillette de plantes, de camping en nature et de pêche. C’est une aventure dans laquelle nous nous laisserons porter par les découvertes des beautés de la vallée d’une toute nouvelle réserve de biodiversité située dans la Petite-Nation en Outaouais. Au menu : visite de forêts anciennes et d’un canyon, randonnée sur de magnifiques sommets de montagne, pêche, feu de joie, cueillette de  médecines des bois et de matière première pour se fabriquer des objets utiles.L'aventure d'exploration du territoire - été

Un guide expérimenté vous accompagnera dans ce périple.

 

 

 

Remonter une Rivière à la perche

3 septembre 2016 – 4 septembre 2016 : 09:30 – 17:00

La Coopérative des Forêts et des Gens et la Municipalité de Duhamel
vous invite à une formation unique et rarissimesur la rivière Petite-Nation.

REMONTER UNE RIVIÈRE À LA PERCHE

Cette manière de voyager était anciennement très commune. C’était une technique incontournable pour nos ancêtres. Autant pour les coureurs des bois que pour les premières nations, la perche a été l’outil indispensable des périples à contre-courant.

 

 

Les bases de la vie en forêt

La coopérative des Forêts et de Gens en partenariat avec Nature Outaouais présente: Les bases de la vie en forêt

1 octobre 2016 – 2 octobre 2016 : 09:30 – 17:00

Le  patrimoine  ancestral  de   l’Amérique  du   Nord  se  trouve  dans  la  nature. En  algonkin, le nom de  certains arbres  réfère à leurs  usages.  Les   légendes algonkines, elles, décrivent leur territoire et leur mode de vie. Cet atelier est une initiation à des savoir-faire  plurimillénaires, c’est donc une  manière de  renouer avec cette  Terre  quLes bases de la vie en forêti  nous nourrit.  Les anciens de certaines tribus disaient  des 4 étapes de la Survie en Forêt qu’elles étaient sacrées: l’abri (fabrication), l’eau (purification), le feu (par friction) et la nourriture (faune et flore comestible).

 

 

 

 

La coop oeuvre avec les anishinabeg pour protèger l’Île Canard blanc

SAM_0179  SAM_0181

L’Île Canard Blanc est située au coeur du Lac Simon. Non loin de là sur les rives du Lac, le Rocher Manitou est marqué par des pétroglifs très anciens, réalisés par les ancêtres des anishinabeg/algonkin. Dans l’histoire plus récente, l’Île était toujours habitée par une famille algonquine, les Canard Blanc. D’ailleurs, ces derniers était de la même famille que celle du chef actuel de la communauté de Kitigan Zibi, Gilbert Whiteduck. Les terres situées au centre de l’île sont publiques et gérées par la MRC Papineau. Cette dernière avait l’intention de vendre des lots d’un acre… Lire l’article complet

Contribution à la création d’une aire protégé de 6000 hectares

 

SAM_0664

Au moment même de créer la coop, les membres fondateurs avaient déjà l’intention de s’impliquer dans la conservation des écosystèmes les plus rares et sensibles. Lors du projet initial de la coopérative, à la phase du repérage sur le terrain, trois des membres de la coopérative, soit Jean-Christophe Denis, Ronald Gravel et Patrick Gravel ont fait des découvertes floristiques intéressantes. Pour lire la suite de l’article cliquer ici

 

Le camp

Le Camp des Forêts et des Gens: Une  semaine de rêve au lac Croche.

IMG_1018Voici Mikha Van Den Borre et Justin Gauthier à l’oeuvre sur l’arc à feu géant

Quand jouer dehors prend tout son sens

Lors de la récente semaine de relâche, le camp des Forêts et des Gens a permis à une douzaine de jeunes, provenant d’un peu partout dans la région, de vivre une semaine inoubliable dans le magnifique espace naturel qu’offre le centre de plein air du lac Croche, situé à Montpellier. Cliquer ici pour lire l’article complet.